Pékin

La Chine arrête 103.000 personnes pour cybercriminalité

Photo d'archive

Photo d'archive

Print +A -A

Agences-Gaza Post

La Chine arrête 103.000 personnes pour cybercriminalité en 2021

Le ministère chinois de la Sécurité publique a arrêté plus de 103.000 personnes soupçonnées d'être impliquées dans plus de 62.000 affaires de cybercriminalité en 2021.

Le ministère a déclaré samedi qu'il avait "fermé plus de 6,2 millions de comptes pour des publications en ligne payantes et plus de 1.200 sites Web illégaux".

Il a indiqué avoir arrêté plus de 1.700 suspects pour avoir organisé des tricheries aux examens via Internet.

Il a arrêté plus de 2.000 suspects, pour des actes illégaux et criminels, tels que la suppression payante de messages et la falsification de statistiques d'opinions référencées sur Internet.

Il est à noter que la Chine organise une campagne spéciale de lutte contre la cybercriminalité, qui comprend l'installation de dispositifs secrets d'écoute ou de surveillance.

 

×