L'armée suisse interdit les réseaux sociaux

L'armée suisse

L'armée suisse

Print +A -A

Agences-Gaza Post

L'armée suisse interdit les réseaux sociaux

L'armée suisse a interdit l'utilisation de WhatsApp, Telegram, Signal et d'autres services de messagerie étrangers cryptés pour ses membres.

Cela est venu dans une lettre envoyée au personnel supérieur de l'armée en décembre dernier, qui attirait l'attention sur les problèmes de confidentialité basés sur la capacité des autorités américaines à accéder aux données.

L'armée suisse a autorisé l'utilisation de l'application de messagerie d'origine suisse Threema, comme alternative à d'autres applications.

La principale préoccupation de l'armée suisse semble être la capacité des autorités de Washington à accéder aux données stockées pour les entreprises sous juridiction américaine, comme décrit dans le Cloud Act.

 

×