A l'aéroport Charles de Gaulle

La France arrête un des suspects de l'assassinat de Jamal Khashoggi

Al-Otaibi et Khashoggi

Al-Otaibi et Khashoggi

Print +A -A

Agences-Gaza Post

La France arrête "Al-Otaibi", l'un des suspects de l'assassinat de Khashoggi

La police française a arrêté Khaled Al-Otaibi, l'un des accusés d'avoir participé à l'équipe qui a tué le journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018.

L'agence de presse française a cité une source bien informée selon laquelle la police a arrêté Al-Otaibi, 33 ans, à l'aéroport Charles de Gaulle à Paris, alors qu'il s'apprêtait à monter à bord d'un avion à destination de Riyad.

Une source judiciaire a indiqué qu'Al-Otaibi avait été placé en détention provisoire dans le cadre de l'exécution d'un mandat d'arrêt international émis par la Turquie.

Al-Otaibi restera en détention provisoire jusqu'à demain, date à laquelle il comparaîtra devant le ministère public près la cour d'appel de Paris et se verra notifier le mandat d'arrêt, selon la source.

Plus tôt, l'agence de presse Reuters a cité une source policière française disant que les procureurs français entameraient des procédures d'extradition du suspect du meurtre de Khashoggi vers la Turquie.

Le 2 octobre 2018, Khashoggi est entré au consulat saoudien à Istanbul pour conclure sa transaction de mariage.

Selon des responsables américains et turcs, une escouade saoudienne l'a étranglé et démembré son corps, qui n'a jamais été retrouvé, et l'Arabie saoudite a déclaré que Khashoggi a été tué par des agents qui ont agi seuls.

 

×